Le scellement et la vérification d'un document Scrive

Scrive utilise une méthode unique pour protéger chaque document signé contre la falsification, ce qui vous permet de vérifier son intégrité de manière indépendante et à tout moment.

Comment Scrive protège l'intégrité des documents

Pour garantir l’intégrité de chaque document, Scrive y appose une signature numérique en partenariat avec notre fournisseur Guardtime. Guardtime utilise une méthode appelée KSI (Infrastructure de Signature Sans Clé), qui utilise la technologie blockchain. Une fois qu’un document a été scellé avec KSI, vous pouvez vérifier son intégrité immédiatement, un an plus tard et même des décennies plus tard.

Scellement avec une empreinte digitale

Dès que tous les signataires ont signé électroniquement le document, Scrive crée une empreinte numérique unique du fichier contenant: le document, le Paquet de Preuves et les pièces jointes. Pour générer cette empreinte, nous appliquons une fonction mathématique pour produire une valeur appelée hachage cryptographique.

Il est impossible de générer une valeur de hachage identique en utilisant un autre fichier ou une autre méthode (théoriquement, cela est possible, mais le temps requis est plus long que l’âge actuel de l’Univers). En raison de la nature du hachage cryptographique, il ne peut pas être utilisé pour recréer le contenu du document.

Guardtime organise les valeurs de hachage de plusieurs documents dans une structure appelée Arbre de Merkle (ou arbre de hachage). Les valeurs de hachage de tous les documents combinées dans l’arbre Merkle sont utilisées pour calculer une seule valeur de hachage assigné à la racine de l’arbre, le hachage de niveau supérieur.

Notez que les diagrammes des Arbres de Merkle peuvent représenter la racine de l’arbre en haut ou en bas. Important de savoir est que le hachage de niveau supérieur est la racine de l’arbre. Il est mathématiquement lié à tous les autres hachages de l’arbre de telle sorte que vous puissiez vérifier l’intégrité de votre document tant que vous avez:

  • le document scellé
  • accès au hachage de niveau supérieur ET confiance dans sa validité.

Votre accès au hachage de niveau supérieur dépend si vous stockiez ou non vos documents dans l’Archive Électronique de Scrive, comme expliqué ci-dessous.

Vérification d'un document Scrive

Pendant un maximum de 40 jours après la fermeture du document, quel que soit le lieu de stockage, vous devez le vérifier auprès de Guardtime ou de Scrive à l’aide de notre outil de vérification en ligne à l’adresse https://scrive.com/verify. Toutefois, si vous stockez votre document dans l’Archive Électronique de Scrive pendant cette période, vous pourrez ensuite le vérifier à 100% indépendamment de Scrive et de Guardtime (même si vous le déplacez vers une autre méthode de stockage). Voici comment ça fonctionne:

Guardtime publie périodiquement le hachage de niveau supérieur dans le Financial Times, qui répond à la norme juridique des “médias les plus suivis”. En gros, comme le hachage a été entré dans l’enregistrement public, vous pouvez donc avoir confiance en sa validité (et personne ne peut le changer).

Au moment de la publication, Guardtime scelle à nouveau tous les documents Scrive qui ont été scellés pendant la période courante et stockés dans l’Archive Électronique de Scrive. Cela se produit jusqu’à 40 jours après le premier scellement, et le deuxième sceau contient les informations nécessaires pour vérifier votre document de manière indépendante. Scrive appelle cette étape “extension du document”. Une fois que votre document a été étendu, vous n’avez plus besoin de le stocker dans l’Archive Électronique pour le vérifier de manière indépendante.

Si vous ne stockez pas votre document dans l’Archive Électronique de Scrive, il ne sera pas étendu, c’est-à-dire qu’il ne sera pas scellé une seconde fois. Cela signifie que vous devrez toujours le vérifier via Guardtime ou Scrive. Son intégrité sera tout aussi sûre, mais le sceau ne contiendra pas les informations nécessaires pour le vérifier de manière indépendante.

Notez que Guardtime est considéré comme une autorité de confiance par des partenaires tels que Boeing, Lockheed Martin, Ericsson, DARPA et le gouvernement fédéral américain. Voir www.guardtime.com pour plus d’informations.